Comment éviter les escarres chez les personnes âgées ?

Comment éviter les escarres chez les personnes âgées ?

Les personnes âgées sont exposées à divers problèmes de santé, allant de la détérioration de leur santé physique au déclin cognitif.

Et, bien que les facteurs de risque de ces troubles diffèrent d’un aîné à un autre, presque tous sont susceptibles de développer des escarres, lorsqu’ils sont confinés dans des lits et des chaises, que ce soit temporairement ou à long terme.

Bienheureusement, il est tout à fait possible de prévenir les plaies (escarres) causées par une pression ou une friction constante en position assise ou allongée pendant une longue période sans changer de position. Comment ? Découvrez dans cet article quelques solutions relativement simples et peu (ou pas) coûteuses.

Vérifiez la peau quotidiennement

Effectuer des contrôles cutanés réguliers des zones à risque (au moins quotidiennement, lors douches ou des soins périnéaux) est un réflexe à avoir dans le cadre de la prévention des escarres chez les personnes âgées.

Ces vérifications fréquentes sont importantes d’autant plus qu’une escarre peut se développer en moins de quelques heures. Cela étant dit, des rougeurs sur la peau sont un des signes courants de formation des escarres.

Changez fréquemment de position

L’astuce numéro 1 pour éviter les escarres chez les personnes âgées, c’est de leur faire changer fréquemment de position, car ainsi, la pression exercée sur la peau diminue, ce qui réduit le risque de voir les plaies se développer.

À ce propos, de nombreux protocoles de prévention des escarres suggèrent de faire un repositionnement toutes les deux heures. Et pour cela, définir une alarme ou écouter de la musique selon un horaire régulier aide à se rappeler qu’il est temps de changer de position.

Cela étant dit, en fonction des capacités du sénior, le repositionnement peut inclure le déplacement d’un côté du corps vers le dos, puis de l’autre côté en position couchée et/ou l’alternance de la position debout à la position assise.

Par ailleurs, si la personne âgée ne peut pas changer de position elle-même, un membre de la famille ou le personnel infirmier doit le faire à sa place.

Faites faire des exercices aux séniors

Effectuer quelques exercices d’amplitude de mouvement au lit peut aider à réduire le risque d’apparition des escarres.

En effet, faire bouger les séniors favorise la circulation sanguine, ce qui prévient la formation des plaies. Ainsi, vous pouvez commencer par un lifting des bras, en les soulevant (un bras après l’autre) aussi haut que possible et en les maintenant ainsi pendant 10 secondes.

En dehors des exercices d’amplitude de mouvement au lit, la marche ou la promenade en fauteuil roulant peut être un bon moyen de prévenir les escarres. Ces plaies pouvant se former sur le coccyx, la hanche, les épaules ou les talons suite à une assise prolongée, veillez à varier les mouvements autant que possible.

Investissez dans un matelas anti-escarres

Il existe sur le marché des matelas spécifiques pour les personnes souffrant d’escarres. Ils sont dotés de surfaces « dynamiques » qui modifient mécaniquement la pression sous le dormeur.

Pour éviter les escarres chez les personnes âgées, vous pouvez envisager d’investir dans ce type de lit très utilisé dans les unités de soins intensifs.

Notez que certains matelas anti-escarres fonctionnent en alternant la pression de l’air, et d’autres (matelas à air fluidisé) peuvent même contenir des billes enduites de silicone qui se liquéfient lorsque l’air y est pompé. Mieux, des lits récents peuvent incorporer un système pour repositionner (mais pas complètement) les séniors.

Utilisez des oreillers, coussins ou surmatelas

Placer des oreillers entre les parties du corps qui se pressent les unes contre les autres est un autre moyen efficace de prévenir les escarres. À l’instar des surmatelas spéciaux, ces accessoires peuvent aussi servir de rembourrage supplémentaire afin de protéger les zones à risque telles que les jambes du lit.

Dans la même optique, vous pouvez rembourrer une chaise / un fauteuil roulant à l’aide de coussins en mousse, en gel ou remplis d’eau ou d’air. Ceux-ci aident à diminuer la pression exercée sur les zones sensibles du corps.

Cela dit, si vous achetez un oreiller, un coussin ou surmatelas pour prévenir les escarres, faites attention à choisir soigneusement, car certains produits peuvent en fait causer plus de dommages.

Gardez la peau lubrifiée et exempte d’humidité excessive

La peau sèche est un facteur de risque connu pour les escarres, probablement parce qu’elle crée des frictions. Ainsi, les séniors doivent veiller à garder leur peau lubrifiée et exempte d’humidité excessive.

Dans ce cadre, une bonne astuce consiste à tremper un chiffon de lavage dans un seau d’eau tiède et de savon doux, et à nettoyer leur peau avec. L’application des bonnes crèmes et lotions peut également rendre la peau plus résistante.

Encouragez les séniors à adopter une alimentation saine

Une alimentation saine et équilibrée aide à prévenir les escarres. Et s’il n’y a pas de meilleur régime alimentaire pour ce faire, il est prouvé que les processus de guérison et de régénération peuvent être ralentis ou s’arrêter lorsque la nutrition est inadéquate. En outre, l’augmentation de l’apport en protéines est connue pour être une clé pour la guérison des escarres.

Cela étant dit, l’intérêt d’adopter une alimentation saine tient aussi dans le fait que cela aide à contrôler le poids, un paramètre crucial pour prévenir la dégradation de la peau.

Et pour cause, alors qu’un excès de poids peut exercer une pression supplémentaire sur les points de pression du corps, une perte de poids peut compliquer l’amortissement des zones osseuses touchées, en raison d’un manque de graisse corporelle, de masse musculaire et d’autres tissus.

Fermer le menu